Assem­blée générale du 13 mars 2021

LES JEUNES VERTLIBÉRAUX SE MOBILISENT POUR NOTRE ÉTAT DE DROIT

Réu­ni-e‑s en assem­blée dig­i­tale ce same­di après-midi, les Jeunes vert’libéraux Suisse se sont penchés sur 2 des 5 objets soumis au vote le 13 juin prochain. Les Jeunes vert’libéraux mèneront la cam­pagne du non à la nou­velle loi sur les mesures poli­cières de lutte con­tre le ter­ror­isme. En effet, ils étaient à la tête du référen­dum lancé en octo­bre passé et qui a obtenu plus de 140’000 sig­na­tures. « Cette révi­sion légale atteint grave­ment les fonde­ments de notre état de droit. Une lutte effi­cace con­tre le ter­ror­isme est une néces­sité, mais pas à n’importe quel prix. » expli­quait Vir­ginie Cav­al­li, Co-prési­dente des Jeunes vert’libéraux Suisse. L’assemblée a refusé à une courte majorité l’initiative « pour une Suisse libre de pes­ti­cides de syn­thèse ». Le comité des Jeunes vert’libéraux Suisse a déjà pris posi­tion en plébisc­i­tant l’initiative « pour une eau potable pro­pre », tout comme la loi sur le CO2. En effet, ces deux textes représen­tent un engage­ment fort en faveur d’un avenir durable. Con­cer­nant la loi COVID-19, les Jeunes vert’libéraux l’ont soutenue à une large majorité.

Une jeunesse de par­ti engagée pour nos droits fondamentaux

Le 13 juin, le peu­ple suisse aura l’occasion de se pronon­cer sur la loi instau­rant des mesures poli­cières de lutte con­tre le ter­ror­isme. En octo­bre passé, les Jeunes vert’libéraux, aux côtés des Jeunes Verts, de la Jeunesse social­iste, du Par­ti Pirate et d’autres organ­i­sa­tions, ont lancé un référen­dum con­tre cette mod­i­fi­ca­tion de lois. En effet, bien que la néces­sité de lut­ter con­tre le ter­ror­isme n’est pas remise en ques­tion par la jeunesse de par­ti, il est clair que ce volet de la stratégie de lutte con­tre le ter­ror­isme du Con­seil fédéral va trop loin. Il installe en effet une pré­somp­tion de ter­ror­isme en rai­son de déf­i­ni­tion beau­coup trop large de ce qu’est le ter­ror­isme. Elle per­met à la police de pronon­cer des mesures de sur­veil­lance et de restric­tion de lib­erté sur des durées pou­vant aller jusqu’à 9 mois et tout cela, sans la val­i­da­tion d’un juge. Ces mesures pour­ront égale­ment être pronon­cées à l’encontre de mineurs de moins de 12 ans. Cela est con­traire à la Con­sti­tu­tion et à la plu­part des grands principes de pro­tec­tion des droits humains. Ain­si, afin de pro­téger les fonde­ments notre démoc­ra­tie mod­erne, les Jeunes vert’libéraux ont décidé de porter cette révi­sion légale devant le peu­ple en la com­bat­tant avec conviction.

Débats autour de la poli­tique agricole

Après des débats nour­ris, l’assemblée, très partagée, a décidé de refuser l’initiative « Pour une Suisse libre de pes­ti­cides de syn­thèse ». Bien que partageant les inquié­tudes des ini­tiants con­cer­nant l’état des sols en Suisse, les Jeunes vert’libéraux n’ont préféré ne pas soutenir un texte posant une inter­dic­tion. En revanche, ils sou­ti­en­nent à une large majorité l’initiative « Pour une eau potable pro­pre », car ils l’estiment plus com­plète. Plutôt qu’une sim­ple inter­dic­tion, ce texte pro­pose une tran­si­tion écologique pro­gres­sive pour l’agriculture suisse en réori­en­tant les paiements directs vers les exploita­tions qui respectent par­ti­c­ulière­ment l’environnement. L’initiative pro­pose égale­ment un paquet de mesures (notam­ment des aides à l’investissement) per­me­t­tant d’accompagner tous les agricul­teurs vers cette tran­si­tion. Pour toutes ces raisons, les Jeunes vert’libéraux s’engageront de façon active dans la cam­pagne du oui.

Oui à la loi COVID-19

Suite au lance­ment d’un référen­dum, le peu­ple suisse se pronon­cera sur la loi fédérale sur les bases légales des ordon­nances du Con­seil fédéral visant à sur­mon­ter l’épidémie de COVID-19 (loi COVID-19). Cette loi a été en effet cri­tiquée, les référendaires esti­mant que cette loi d’urgence don­nerait trop de pou­voir au Con­seil fédéral. Les Jeunes vert’libéraux ont renou­velé leur con­fi­ance en nos insti­tu­tions en accep­tant à une large majorité la loi, étant d’avis qu’une sit­u­a­tion excep­tion­nelle jus­ti­fie des mesures exceptionnelles. 

Con­tact

Vir­ginie Cav­al­li, Co-prési­dente JVL Suisse:

+41 79 575 90 54

virginie.cavalli@vertliberaux.ch

image1
Related Projects

Start typing and press Enter to search

X