Com­mu­niqué de presse 20.06.2019

Une agri­cul­ture plus durable ? pas tout de suite
 

Ce jeu­di, le Con­seil Nation­al a refusé les deux ini­tia­tives pop­u­laires anti-pes­ti­cides. Les con­tre-propo­si­tions de Kathrin Bertschy et de Beat Jans ont égale­ment été bal­ayées. Une fois de plus, le Nation­al loupe le coche en matière de pro­tec­tion de l’environnement.

Les jeunes par­tis de cen­tre et de droite ont appelé leurs par­tis-mères respec­tifs à un ren­voi en com­mis­sion afin de favoris­er un con­tre-pro­jet. Mal­gré cela, les par­tis bour­geois ont man­qué l’occasion de soutenir des poli­tiques plus durables en matière d’agriculture. Pour les Jeunes Vert’libéraux, cette sit­u­a­tion est absol­u­ment déplorable.

La propo­si­tion de Jans deman­dant un ren­voi en com­mis­sion aurait per­mis de rec­ti­fi­er ces deux ini­tia­tives et d’ainsi per­me­t­tre de meilleurs com­pro­mis entre les intérêts des paysans et la pro­tec­tion de l’environnement.

Le domaine de l’agriculture touche un nom­bre impor­tant de sub­ven­tions par­tic­i­pant notam­ment à l’utilisation abu­sive de pro­duits phy­tosan­i­taires. Ces derniers se retrou­vent dans nos ter­res et nos eaux souter­raines et à des taux dépas­sant les valeurs-lim­ites fixées par la Con­fédéra­tion. Certes, l’agriculture s’est améliorée depuis les dix dernières années mais le temps nous manque et l’accélération du proces­sus sem­ble à présent inévitable. Une inci­ta­tion à une réduc­tion de l’utilisation des pro­duits phy­tosan­i­taires aurait per­mis une amélio­ra­tion des pra­tiques ain­si qu’une réduc­tion des risques pour l’environnement.

Le respect et la pro­mo­tion de l’agriculture passe par la péren­ni­sa­tion des sols et de l’eau. Par con­séquent, une diminu­tion con­séquente des pes­ti­cides est in fine, indis­pens­able. Les déci­sions pris­es le Con­seil Nation­al ne font que repouss­er cette prob­lé­ma­tique à plus tard. Dans l’intervalle, les pra­tiques agri­coles con­tin­ueront de péjor­er la qual­ité de la terre et des eaux souter­raines. Le Con­seil Fédéral défend le pro­jet PA 22+ et sou­tien qu’il per­me­t­tra de résoudre les prob­lèmes nom­més aujourd’hui. Les Jeunes Vert’libéraux espèrent que ce dernier tien­dra réelle­ment ses promess­es notam­ment en matière de réduc­tion des risques liés à l’utilisation de pro­duits phy­tosan­i­taires.

23284644_023bcfd48b_z

Con­tact

Ana Fontes Mar­tins, Co-prési­dente JVL Suisse:

+41 77 434 26 34

ana.fontesmartins@vertliberaux.ch

ana_01
Related Projects

Start typing and press Enter to search

X