Pour plus d’in­vestisse­ments verts

ASSURER L’AVENIR : OUI À LA RÉFORME DE L’IMPÔT ANTICIPÉ

Les Jeunes Vert’libéraux Suisse (jvl) dis­ent oui à la réforme de l’im­pôt anticipé. Avec cette réforme, les revenus de l’é­pargne sur les oblig­a­tions suiss­es seront à l’avenir exonérés de l’im­pôt anticipé. Cette mesure est notam­ment déci­sive pour les investisse­ments dans le ser­vice pub­lic et les oblig­a­tions vertes.

« L’im­pôt anticipé a sa rai­son d’être », explique Vir­ginie Cav­al­li, coprési­dente des jvl Suisse. Mais pour les oblig­a­tions il rem­plit mal son objec­tif et con­stitue un désa­van­tage con­cur­ren­tiel non nég­lige­able pour la Suisse. « Aujour­d’hui, une grande par­tie des oblig­a­tions sont émis­es dans des pays proches sans être imposées à la source », pour­suit Vir­ginie Cav­al­li. Notre pays perd ain­si de la valeur ajoutée et des recettes fis­cales. Il faut met­tre fin à cette situation.

Les pou­voirs publics prof­i­tent de la réforme

La réforme de l’im­pôt anticipé est égale­ment ren­due néces­saire par le besoin d’in­vestisse­ment mas­sif des pou­voirs publics et des entre­pris­es proches de l’É­tat. « C’est tout sim­ple­ment une erreur de dire que seuls 200 grands groupes prof­iteront de la réforme », explique Vir­ginie Cav­al­li. La Con­fédéra­tion, les can­tons et les com­munes émet­tent égale­ment des oblig­a­tions à grande échelle. De plus, ce sont surtout les hôpi­taux, les four­nisseurs d’én­ergie et les entre­pris­es de trans­ports publics qui en prof­iteront. « Tout le monde prof­ite de la baisse des coûts, notam­ment la classe moyenne », pour­suit Vir­ginie Cav­al­li. C’est pourquoi le comité des jvl Suisse a claire­ment décidé de dire oui à la réforme de l’im­pôt anticipé et s’est ain­si pronon­cé en faveur de l’ex­onéra­tion des oblig­a­tions suiss­es de celui-ci.

Davan­tage d’in­vestisse­ments verts

Le fait que la Suisse négo­cie extrême­ment peu d’oblig­a­tions vertes mal­gré sa posi­tion de leader dans l’indice d’in­no­va­tion a été décisif dans la prise de posi­tion du comité. Un coup d’œil sur d’autres pays mon­tre que de nom­breuses inno­va­tions dans le domaine des clean­tech nais­sent à l’é­tranger, mal­gré des racines suiss­es. « Avec la réforme de l’im­pôt anticipé, la place finan­cière suisse ne devien­dra pas plus verte du jour au lende­main. Mais la réforme est une pièce impor­tante du puz­zle pour pou­voir enfin abor­der la crise cli­ma­tique dans le secteur financier égale­ment », estime la coprési­dente Vir­ginie Cavalli.

Il est en out­re impor­tant de soulign­er qu’en lim­i­tant la réforme aux nou­velles oblig­a­tions nationales, les pertes fis­cales pour­ront être min­imisées de telle sorte que les économies d’in­térêts et les recettes sup­plé­men­taires assureront une aug­men­ta­tion nette. De plus, à peine 6 % des impôts anticipés ver­sés chaque année sont con­cernés par la réforme. L’im­pôt anticipé sur les autres revenus du cap­i­tal est main­tenu. La fonc­tion pre­mière de l’im­pôt anticipé, à savoir la préven­tion de la fraude fis­cale, est ain­si préservée.

Les mem­bres des jvl Suisse pren­dront leurs déci­sions con­cer­nant l’ini­tia­tive sur l’él­e­vage inten­sif et le finance­ment addi­tion­nel de l’AVS (AVS 21) lors de l’assem­blée générale du 27 août 2022 à Baden (AG). Le comité directeur recom­mande à l’Assemblée des mem­bres d’ac­cepter les deux projets.

Kon­takt

Tobias Vögeli, Co-präsi­dent jglp Schweiz:

+41 78 743 53 99

tobias.voegeli@grunliberale.ch

tobias-voegeli

Vir­ginie Cav­al­li, Co-präsi­dentin jglp Schweiz:

+41 79 575 90 54 

virginie.cavalli@vertliberaux.ch

image1
Related Projects

Start typing and press Enter to search

X