Nou­velle prési­dence des Jeunes Vert’libéraux Suisses

UN RENFORCEMENT DE LA PRÉSIDENCE POUR LES JEUNES VERT’LIBÉRAUX SUISSE

Lors de l’assemblée générale des Jeunes Vert’libéraux Suisse du 29 octo­bre à Berne, les mem­bres présents ont décidé de ren­forcer leur prési­dence en vue des élec­tions fédérales de 2023 La Prési­dence du par­ti sera désor­mais com­posée d’une Prési­dente ou d’un Prési­dent et de deux Vice-prési­dents, alors qu’elle était com­posée de deux Co-prési­dents respec­tive­ment en charge de la Suisse alé­manique et de la Suisse latine. Le change­ment ayant été accep­té, l’ex-co-prési­dent Tobias Vögeli a été élu Prési­dent des Jeunes Vert’libéraux Suisse pour les deux prochaines années. La Prési­dence est aus­si désor­mais com­plétée par la zuri­choise Maya Thar­i­an en tant que Vice-prési­dente et le genevois Jere­my Borel en tant que Vice-prési­dent. Vir­ginie Cav­al­li, jusqu’alors Coprési­dente a démis­sion­né après un man­dat de 2 ans en vue de se con­cen­tr­er sur ses autres man­dats pour les Vert’libéraux. Elle a été chaleureuse­ment remer­ciée par les mem­bres pour avoir con­tribué large­ment au ray­on­nement des Jeunes Vert’libéraux en Suisse romande

Etre à la tête d’un jeune par­ti apporte une grande sat­is­fac­tion, mais requiert aus­si des immenses sac­ri­fices en terme de temps, explique Vir­ginie Cav­al­li à l’oc­ca­sion de l’assem­blée générale des Jeunes Vert’libéraux Suisse (JVL) same­di dernier à Berne. Pour les jeunes politi­ciens qui, con­traire­ment aux politi­ciens con­fir­més des vieux par­tis, doivent encore se faire une place dans l’arène poli­tique en par­al­lèle de leur for­ma­tion et de leur car­rière de jeune act­if, l’en­gage­ment poli­tique est un véri­ta­ble par­cours du com­bat­tant. Pour Vir­ginie Cav­al­li et Tobias Vögeli, il est d’au­tant plus impor­tant que les jeunes s’en­ga­gent le plus tôt pos­si­ble en poli­tique. Ce n’est qu’ain­si que les préoc­cu­pa­tions de la jeune généra­tion pour­ront être représen­tées de manière adéquate dans les par­lements et les organes exé­cu­tifs du pays.

Vir­ginie Cav­al­li, Co-prési­dente des JVL jusqu’à same­di dernier, voit un poten­tiel dans ce change­ment d’organisation. Pour elle, la struc­ture de la prési­dence jusqu’à présent con­ve­nait tant que le par­ti n’avait pas pris trop d’ampleur. Or, ces deux dernières années, les adhé­sions de mem­bres et les nou­velles sec­tions can­tonales ont essaimé de partout ! Ain­si, un mod­èle à trois per­son­nes per­met de mieux favoris­er la relève, représente mieux la diver­sité du par­ti et de la Suisse et répar­tit la charge de tra­vail pour une fonc­tion qui reste 100% bénévole.

Démis­sion après deux ans de Co-présidence

C’est lors de la dernière assem­blée générale que Vir­ginie Cav­al­li a démis­sion­né de son poste de Co-prési­dente. Après deux années intens­es et avoir mené de front deux cam­pagnes de référen­dum pour les JVL (Mesures poli­cières de lutte con­tre le ter­ror­isme et “lex Net­flix”), Vir­ginie Cav­al­li souhaite désor­mais se con­sacr­er davan­tage à sa car­rière pro­fes­sion­nelle dans le monde juridique et à ses autres postes au sein des Vert’libéraux (Mem­bre du lég­is­latif de la com­mune de Lau­sanne et Vice-prési­dente de la sec­tion du Grand Lau­sanne). Durant son man­dat de Co-prési­dente, Vir­ginie Cav­al­li s’est engagée au sein du par­ti pour la représen­ta­tion de la Suisse romande dans les dif­férents organes et pour l’amélioration des proces­sus internes au JVL. Les JVL-CH étant chers à son cœur, elle restera en charge d’un groupe de tra­vail chargé de pro­mou­voir l’engagement des femmes à des postes de respon­s­abil­ité au sein de l’organisation et du groupe de tra­vail “San­té sexuelle”.

Un nou­veau trio à la tête des Jeunes Vert’libéraux Suisse 

L’assemblée générale des Jeunes Vert’libéraux a décidé de réélire Tobias Vögeli à la tête du par­ti. Il sera sec­ondé par deux nou­veaux Vice-Prési­dents : Maya Thar­i­an et Jere­my Borel, qui ont tous deux précédem­ment joué un rôle majeur au sein du parti.

Maya Thar­i­an, orig­i­naire de Zürich, a été respon­s­able de la com­mu­ni­ca­tion au sein des JVL-CH. Au sein de la prési­dence, elle souhaite con­tin­uer à pro­fes­sion­nalis­er les Jeunes Vert’libéraux, ren­forcer la démoc­ra­tie et faire en sorte que les JVL-CH devi­enne la jeunesse de par­ti comp­tant le plus grand nom­bre de mem­bres. Jere­my Borel, orig­i­naire de Genève, a quant à lui été le respon­s­able ad intérim de la plan­i­fi­ca­tion poli­tique. Il sera désor­mais le représen­tant prin­ci­pal de la Suisse latine. Son objec­tif est de dévelop­per et d’an­cr­er davan­tage les JVL en Suisse romande et de ren­forcer la col­lab­o­ra­tion par-delà le Röstigraben.

Le nou­veau trio à la tête des Jeunes Vert’libéraux Suisse est donc fin prêt pour les élec­tions fédérales de 2023 et entend bien hiss­er le par­ti au deux­ième rang des jeuness­es poli­tiques suisses.

Kon­takt

Tobias Vögeli, Präsi­dent jglp Schweiz:

+41 78 743 53 99

tobias.voegeli@grunliberale.ch

tobias-voegeli

Maya Thar­i­an, Vizepräsi­dentin jglp Schweiz:

+41 78 711 25 77

maya.tharian98@gmail.com

maya-tharian

Jere­my Borel, Vizepräsi­dent jglp Schweiz:

+41 78 649 86 44

jeremy.borel@vertliberaux.ch

123117ec-e6de-497d-a5c2-6c19e1adae92
Related Projects

Start typing and press Enter to search

X