Com­mu­niqué de presse du 28. Sep­tem­bre 2018

Oui à l’initiative con­tre l’homophobie mais pas au prix de l’identité de genre!

Le Con­seil des États s’est pronon­cé aujourd’hui sur l’initiative par­lemen­taire « Lut­ter con­tre les dis­crim­i­na­tions basées sur l’orientation sex­uelle » du con­seiller nation­al Math­ias Rey­nard (PS). Tout comme le Con­seil Nation­al avant lui, il a approu­vé d’élargir la norme pénale con­tre le racisme à l’orientation sex­uelle se posi­tion­nant ain­si – enfin ! – pour une pro­tec­tion ren­for­cée des per­son­nes les­bi­ennes, bisex­uelles et homo­sex­uelles.

Les jeunes vert’libéraux pren­nent note avec sat­is­fac­tion de l’inclusion de l’orientation sex­uelle dans la norme pénale mais con­damnent fer­me­ment de sci­em­ment exclure l’identité de genre. La Suisse est déjà très à la traîne en matière de pro­tec­tion et de droits pour les minorités LGBTQ+ et l’accep­ta­tion d’une telle demi-mesure est scan­daleuse et, à nou­veau, en décalage avec son temps.

L’argument avancé selon lequel l’application de la norme pénale à l’identité de genre serait trop dif­fi­cile à met­tre en œuvre car celle-ci serait beau­coup plus floue que l’ori­en­ta­tion sex­uelle car elle “cor­re­spond à un sen­ti­ment indi­vidu­el et pro­fondé­ment intime qui est indépen­dant du sexe biologique, de l’é­tat civ­il et de l’ori­en­ta­tion sex­uelle” est absurde. En effet, il n’est pas plus sim­ple et moins flou de déter­min­er le sen­ti­ment d’ap­par­te­nance religieuse d’une per­son­ne et pour­tant celle-ci est men­tion­née dans la norme pénale en ques­tion.

Les jeunes vert’libéraux appel­lent le Con­seil Nation­al qui doit se pronon­cer à nou­veau sur le texte le 3 Décem­bre de rester ferme sur ses posi­tions et d’exiger que la norme pénale con­tre le racisme soit éten­due non seule­ment à l’orientation sex­uelle mais égale­ment à l’identité de genre. Il n’est pas ques­tion de faire de com­pro­mis sur la pro­tec­tion de nos conci­toyen-ne‑s.

christian-sterk-218727-unsplash

Con­tact

Ana Fontes Mar­tins, Co-prési­dente JVL Suisse:
+41 77 434 26 34

ana-fontes-martin
Related Projects

Start typing and press Enter to search

X