Papier de position
La protection animale en Suisse

En Suisse, de nombreuses personnes s’engagent activement dans la protection des animaux. Cependant, beaucoup d’entre eux ont des difficultés à s’identifier aux positionnements des partis politiques. Souvent, les demandes dans le domaine du bien-être animal sont représentées de manière extrême et principalement par des partis de gauche. Pourtant, la question du bien-être animal nous concerne tous.
En 2019, 76’544’610 animaux ont été abattus dans toute la Suisse. Le bien-être des animaux n’est que peu voire pas du tout pris en compte. Même l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) écrit dans un rapport que les prescriptions relatives à la protection des animaux sont dans la plupart des cas insuffisamment respectées dans les abattoirs qu’il inspecte.
Nous, les Jeunes vert’libéraux, voulons changer cela ! Ce faisant, nous voulons mettre en place davantage d’incitations au lieu d’introduire des interdictions.

Voilà en quelques mots nos revendications :

icon-tierschutz

01 | PROMOTION DES START-UPS

Les services offerts par le fonds technologique doivent être élargis pour inclure la catégorie «alternatives aux produits d‘origine animale».
icon-tierschutz

02 | ABOLITION DES SUBVENTIONS

Les subventions financées par nos impôts pour Swissmilk ou Proviande doivent être abolies.
icon-tierschutz

03 | MEILLEURES RÈGLES DE DÉTENTION

Les effectifs maximums légaux doivent s’aligner sur les directives de Bio Suisse et une possibilité de dépense physique suffisante pour tous les animaux de ferme, si possible quotidiennement, doit être garantie.
icon-tierschutz

04 | NUTRITION DANS LES ÉCOLES

L’alimentation végétarienne et végétalienne doit être enseignée de
manière adéquate dans les cours d’économie ménagère.
icon-tierschutz

05 | MENUS DES CANTINES PUBLIQUES

Les cantines publiques et étatiques doivent proposer au minimum un
repas végétarien ou vegan.
icon-tierschutz

06 | Diminution de l’expérimentation sur les animaux

Le nombre d’expérimentations animales doit continuer à
diminuer et la recherche sur les alternatives à l’expérimentation animale doit
être davantage promue.
icon-tierschutz

07 | TRANSPORT D’ANIMAUX DE RENTE

La durée de transport des animaux d’élevage doit être réglementée
de manière à tenir compte du bien-être des animaux et une meilleure transparence dans la documentation ainsi qu’une augmentation
du nombre de contrôles, surtout inopinés, doivent être exigées.
icon-tierschutz

08 | ANIMAUX DESTINÉS AU DIVERTISSEMENT

Une réglementation plus stricte de l’utilisation des animaux à des fins de divertissement ainsi qu’une interdiction de l’utilisation d’animaux sauvages 3 dans les cirques et à des fins similaires doivent être introduites.
icon-tierschutz

09 | IMPORTATION DE PRODUITS ANIMAUX

Nous demandons plus de transparence dans l’origine et les méthodes de production des produits d’origine animale ainsi qu’une meilleure protection des animaux dans les accords commerciaux.
icon-tierschutz

10 | UN MEILLEUR SUIVI

Nous demandons davantage d’inspections inopinées dans les abattoirs, ainsi que davantage de personnel pour les offices vétérinaires ainsi que des sanctions plus sévères en cas d’infraction.
icon-tierschutz

11 | De meilleurs recours

Nous demandons un droit de recours pour les groupes de protection des animaux et, qu’à terme, la «dignité animale» soit concrétisée par des droits fondamentaux pour les animaux, qui pourront être représentés par des avocats spécialisés dans ce domaine.

Start typing and press Enter to search

X