Vota­tions pop­u­laires du 13 juin 2021

UNE IMMENSE DéCEP­TION POUR NOTRE ÉTAT DE DROIT ET UN PETIT OUI POUR LE CLIMAT

Les Jeunes vert’libéraux pren­nent acte de la déci­sion de la pop­u­la­tion suisse de soutenir la nou­velle loi sur les mesures poli­cières de lutte con­tre le ter­ror­isme. « Le Con­seil fédéral a basé sa cam­pagne sur des argu­ment émo­tion­nels pour jus­ti­fi­er une réforme ouvrant la porte à l’arbitraire, lib­er­ti­cide et inef­fi­cace. » regrette Vir­ginie Cav­al­li, Co-prési­dente des Jeunes vert’libéraux suiss­es et mem­bre du comité référendaire « Non aux déten­tions arbi­traires ». Les Jeunes vert’libéraux suiv­ront donc de près l’application de cette loi et espèrent que tout débor­de­ment sera évité. La jeunesse de par­ti est en revanche ravie que la loi sur le CO2 ait passé la rampe devant la pop­u­la­tion suisse. « Cette vota­tion a don­né l’occasion de con­firmer le fait que les citoyens de notre pays souhait­ent que nos autorités passent la vitesse supérieure en matière de tran­si­tion énergé­tique. » se réjouit Vir­ginie Cav­al­li. Les Jeunes vert’libéraux sont égale­ment déçus que la pop­u­la­tion suisse n’ait pas saisi la chance de résol­u­ment chang­er la poli­tique agri­cole avec l’initiative « Pour une eau potable pro­pre ». Ce texte libéral aurait en effet per­mis à la Suisse de devenir pio­nnière d’un « Green new deal » agricole.

Ce dimanche de vota­tions a été bien rem­pli pour les Jeunes vert’libéraux suiss­es. Une petite vic­toire sur la loi sur le CO2 les réjouit, bien qu’il ne s’agisse que d’un pre­mier pas d’une longue épopée vers la résilience énergé­tique. Les Jeunes vert’libéraux s’engageront avec entrain dans les prochaines étapes de ce long proces­sus qui attend la jeune généra­tion. Con­cer­nant les deux ini­tia­tives agri­coles, nous sommes d’avis que le débat pub­lic a sou­vent été con­fus alors que les deux textes étaient fon­da­men­tale­ment dif­férents. L’initiative « Pour une eau potable pro­pre » présen­tait un paquet de mesure con­va­in­cantes qui per­me­t­tait de rediriger les paiements directs vers une agri­cul­ture inno­vante et plus respectueuse de notre envi­ron­nement. Un texte libéral que notre jeunesse de par­ti a tou­jours soutenu. Con­cer­nant la cam­pagne menée par les Jeunes vert’libéraux au sein de la coali­tion « Non aux déten­tions arbi­traires », la jeunesse de par­ti se félicite d’avoir obtenu un bon score face à une cam­pagne menée face à un Con­seil fédéral. Les Jeunes vert’libéraux sont en revanche inqui­ets des effets à venir de cette loi, qui est la porte ouverte à un glisse­ment de notre démoc­ra­tie suisse vers un État autori­taire. Enfin, con­cer­nant la loi COVID-19, la jeunesse pro­gres­siste est d’avis qu’il était fon­da­men­tal que la légitim­ité des aides finan­cières accordées aux indépen­dants et PME lors de la pandémie soient ancrés dans la loi. 

Con­tact

Vir­ginie Cav­al­li, Co-prési­dente JVL Suisse:

+41 79 575 90 54

virginie.cavalli@vertliberaux.ch

image1
Related Projects

Start typing and press Enter to search

X